CONFÉRENCES-DÉBATS

2016-2017.
Cycle de conférences-débats organisé par HDEA (EA 4086), axe MAPS (2016-2017)

Première conférence : mardi 8 novembre 2016 à 14h00
Entrée gratuite sur réservation : hdea.clairecharlot@gmail.com
Sorbonne – Salle des Actes, 17 rue de la Sorbonne, 75005 (une pièce d’identité sera exigée à l’entrée de la Sorbonne)
Invité : Tariq Moddod, professeur de sociologie, Politique et Politiques publiques à l’Université de Bristol, Directeur/fondateur du Centre pour l’étude de l’ethnicité et de la citoyenneté.
Discutante : Riva Kastoryano, directrice de recherche au CNRS (CERI).
Titre de la conférénce : Majoritarian Interculturalism and Multicultural Nationalism
Abstract : « Interculturalism, in its two forms, critiques multiculturalism. A European version emphasises cultural encounter and novelty, and is relatively apolitical except for its disavowal of the national in preference for the local and the transnational. In contrast, its Quebecan counterpart gives significance to the idea of the right of a national community to use state power to reproduce itself. Whilst the former is a recognisably cosmopolitan vision I ask if the latter represents a distinctive mode of integration. The core of the talk is a textual examination of two recent publications by leading public intellectual scholars in Quebec, Gerard Bouchard and Charles Taylor, respectively, including a lengthy discussion of the former’s concept of ‘majority precedence’. I conclude that while such thinkers rightly press multiculturalists to think about the normative significance of the majority, the arguments for ‘majority precedence’ are flawed. Moreover, multicultural nationalism is well placed to balance the normative identity claims of the majority and the minorities that these authors seek when they emphasise the importance of mutual recognition, reciprocity and balance, though they tend to go astray when they express this as ‘majority precedence’. »

Tariq Moddod is Professor of Sociology, Politics and Public Policy and the founding Director of the Centre for the Study of Ethnicity and Citizenship at the University of Bristol and the co-founder of the international journal, Ethnicities. He was awarded a MBE for services to social sciences and ethnic relations in 2001 and was elected a member of the Academy of Social Sciences (UK) in 2004. He served on the Commission on the Future of Multi-Ethnic Britain, the National Equality Panel, and the Commission on Religion and Belief in British Public Life. His latest books include Multiculturalism: A Civic Idea (2nd ed; 2013); and as co-editor Multiculturalism Rethought (2015) and and Multiculturalism and Interculturalism: Debating the Dividing Lines (2016).
www.tariqmodood.com


Janvier-septembre 2016
Cycle de conférences : « Enjeux, écueils et perspectives des processus de paix. Etude comparative entre l’Irlande du Nord et le Pays Basque »

Mis en place grâce à la signature des accords du Vendredi Saint en 1998, le processus de paix nord-irlandais a connu de nombreux épisodes de négociation et d’impasse. Néanmoins, il a permis de pérenniser une forme de paix fondée sur l’arrêt des activités paramilitaires et la relative stabilité du gouvernement régional. Au-delà du bilan, quels enseignements peuvent être tirés de ce processus long de dix-huit années ?
Le cycle de conférences propose de mettre en perspective l’expérience nord-irlandaise avec le processus de transition initié au Pays Basque en 2011, suite à l’arrêt des activités armées de l’organisation ETA et le soutien apporté par de nombreux observateurs internationaux. Les débats se sont concentrés sur plusieurs aspects contentieux liés à la résolution du conflit. Ainsi la question des prisonniers est devenue un enjeu majeur : quel peut être le statut et le rôle des prisonniers dans ce nouveau contexte de transition ? Mais d’autres questions se posent : comment envisager le désarmement ? Comment appréhender l’héritage de plusieurs décennies de violence ?
Le cycle propose de mettre en regard l’expérience nord-irlandaise et les enjeux soulevés par la nouvelle situation dans le conflit basque. Il souhaite ouvrir un dialogue entre experts et acteurs issus des deux contextes afin de s’interroger sur les enjeux et les écueils des deux démarches de paix et d’identifier les perspectives qui se dessinent.
Organisé par : Joana Etchart (Université Paris-Sorbonne, MAPS/HDEA EA 4086), Serge Portelli (Magistrat), Bake Bidea (mouvement civil en faveur du processus de paix), en partenariat avec des chercheurs de l’Institute of Irish Studies (University of Liverpool)

27 janvier 2016 : Les prisonniers et le processus de paix, avec Kieran McEvoy, Professeur de Droit (Queens University Belfast)
19 mai 2016 : Le désarmement et le processus de paix (19 mai), avec Kevin Bean, Institute of Irish Studies (Liverpool).
15 septembre 2016 : Auteurs et victimes dans le processus de paix

http://www.paris-sorbonne.fr/Cycle-de-seminaires-sur-les-enjeux

—————————
2014
- Carole Taylor,
attachée parlementaire à la Chambre des Lords à Londres, jeudi 20 novembre, 18h, Bibliothèque de l’UFR d’anglais, Paris-Sorbonne : « Baroness Campbell of Surbiton, Crossbench Peer: Her Influence on the UK Government’s Policy on Disability, 2007-2014″. Invitée par Muriel Pécastaing-Boissière.
Pour en savoir plus sur la baronesse, cliquez ici.
- Stephen Tuck, Oxford University, 20 février : « ‘The Doubts of Their Fathers’: Jim Crow, Civil Rights  and the Secular Age ».

—————————
2013
- Brian Currin, 7 février : « From South to North, Peace is not a Miracle ».
- Gary Gerstle, Vanderbilt University, 3 avril : « Paradoxes of State Power in America ».
- Paul Jones, University of Liverpool, 10 mai : « Architecture as ‘Truth Spot’ ? Making Architecture and Making Claims in Liverpool ».