Andrew Diamond

Professeur des universités en histoire et civilisation américaines

Paris Sorbonne, UFR d’anglais

andrew.diamond@paris-sorbonne.fr

Thèmes de recherche

Histoire urbaine; histoire culturelle; histoire politique; culture politique; relations ethno-raciales; diversité et color-blindness; violence politique et vigilantisme; conservatisme

Présentation synthétique des recherches

Le premier livre d’Andrew Diamond, Mean Streets : Chicago Youths and the Everyday Struggle for Empowerment in the Multiracial City, 1908-1969 (University of California Press, 2009), est une histoire par le bas – au sens plein du terme – qui cherche à placer les jeunes de classe ouvrière au cœur d’une histoire de conflit ethno-racial dans les quartiers, laquelle a fortement influencé la culture politique de la ville pendant la majeure partie de son histoire. La principale idée derrière ce projet est de démontrer que les interfaces entre les différents groupes ethno-raciaux de la ville étaient des sites dynamiques propices au développement des idées et des actions politiques. Andrew Diamond soutient la thèse selon laquelle de nouvelles formes militantes d’activisme pour les droits civiques, et inversement de nouvelles formes de défense des quartiers contre l’intégration raciale, sont nées dans ces environnements subculturels de la jeunesse.
Plus récemment, le travail d’Andrew Diamond dans Histoire de Chicago (Editions Fayard, 2013), coécrit avec Pap Ndiaye, place la politique raciale de cette ville au cœur du récit de la longue marche vers l’hégémonie néolibérale. Ce livre montre notamment le lien vital qui existe entre le tournant néolibéral agressif de la ville pendant l’ère du maire Richard M. Daley et la quiétude politique qui a caractérisé le terrain politique de Chicago. Andrew Diamond travaille actuellement à une histoire nationale des liens entre la question raciale et le tournant néolibéral depuis les années 1930, ainsi qu’à un projet sur le vigilantisme dans le sud-ouest des Etats-Unis depuis les années 1970.

Publications significatives

Histoire de Chicago (co-écrit avec Pap Ndiaye en deux parties indépendantes), Paris, Fayard, 2013.
- Les Etats-Unis en crise et en guerre : les années Roosevelt, 1932-1945 (co-écrit avec Romain Huret, Vincent Michelot, et Jean-Christian Vinel), Paris, Editions Fahrenheit, 2013.
- « De l’arsenal de la démocratie au parc à thème apocalyptique : pauvreté et impuissance à Detroit » Outre Terre N° 177 (Automne 2013), p. 81-90.
- « Incarcération de masse et démobilisation politique chez les Afro-américains », Informations Sociales 213/3, N° 177 (2013), p. 86-94.
- Révoltes et utopies : la contreculture américaine des années 1960 (co-écrit avec Romain Huret et Caroline Rolland), Paris, Editions Fahrenheit, 2012.
- L’Atlantique Multiracial : Discours, politiques, dénis, codirigé avec James Cohen et Philippe Vervaecke, Paris, Editions Karthala, 2012.
- « Leçons de la Nouvelle Orléans : déni de l’importance de la couleur de peau, racisme culturel et démobilisation à l’ère néolibérale  » in Andrew Diamond, James Cohen et Philippe Vervaecke (dir.), L’Atlantique Multiracial : France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Paris, Editions Karthala, 2012, p. 61-93.
- « Revisiting Gangs in the Post-World War II North American City : A Forum » (avec Timothy J. Gilfoyle et Will Cooley), Journal of Urban History 38 (5), juillet 2012, p. 803-11.
- « The Long March Toward Neoliberalism : Race and Housing in the Postwar Metropolis », Journal of Urban History 36 (6), novembre 2010, p. 922-929.
- « Needham for busing : justice raciale et racisme culturel dans une banlieue de classe moyenne » in Emmanuelle Le Texier, Denis Lacorne et Olivier Esteves (dir.), Les politiques de la diversité : Etats-Unis/Grande Bretagne, Paris, Presses de Sciences Po, 2010, p. 113-130.
- Mean Streets: Chicago Youths and the Everyday Struggle for Empowerment in the Multiracial City, 1908-1969, Berkeley et Los Angeles, University of California Press, 2009.
- « Against The Declining Significance of Race: The Underclass Debate and the History of the African American Working Class from Below », Transatlantica (2009 : 2).
- « Opposition fragmentée : identités raciales, nationalisme culturel et le mouvement des lycéens dans le Chicago de 1968 » in Justine Faure et Denis Rolland (dir.), ‘68 hors de France: Histoire et constructions historiographiques, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 147-159.
- « Promenade dans le Queens multiethnique » in Pauline Peretz (dir.), New York: Histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, 2009, p. 311-334.
- « From Fighting Gangs to Black Nations: Race, Power, and the Other Civil Rights Movement on Chicago’s West Side, 1957-1968 », Revue Française d’Etudes Américaines, n° 116/2, 2008, p. 51-65.
- « Jeunes Blancs en colère dans les quartiers populaires : la résistance à l’intégration raciale et naissance du conservatisme moderne » in Romain Huret (dir.), Les conservateurs américains se mobilisent, Paris, Editions Autrement, 2008, p. 20-36.
- « Au-delà du Vietnam : Chicago 1968 et l’autre mouvement étudiant-lycéen » (avec Caroline Rolland-Diamond), Histoire@Politique. Politique, Culture, Société, N° 6, septembre-décembre 2008.
- « The Race War at Home : Youth Culture and the Transformation of the Color Line on the Homefront » in Diederick Oostdijk et Markha G. Valenta (dir.), Tales of the Great American Victory : World War II in Politics and Poetics, Amsterdam, VU University Press, 2006, p. 71-78.
- « How Americans Learned to Stop Worrying and Hate France: Jews, Evangelical Christians and the New Right » in Frédéric Monneyron et Martine Xiberras (dir.), La France dans le regard des États-Unis, Perpignan, Presses Universitaires de Perpignan, 2006, p. 309-321.
- « ‘Surfin’ USA’: California Surf Culture, Whiteness, and the Undercurrents of the Great Society Backlash », in Annick Foucrier et Antoine Coppolani (dir.), La Californie : Périphérie ou Laboratoire ? Paris, L’Harmattan, 2004, p. 247-257.
- « Gangs in the Post World War II American City: A Forum (avec Timothy J. Gilfoyle et Eric Schneider), » Journal of Urban History 28, July 2002, p. 658-663.
- « Rethinking Culture on the Streets: Agency, Masculinity, and Style in the American City », Journal of Urban History 27, July 2001, p. 669-685.

Responsabilités collectives
- Directeur de l’unité de recherche Histoire et dynamique des espaces anglophones : Du réel au virtuel (HDEA/EA 4086), Université Paris-Sorbonne, depuis le 1er septembre 2015.
- Co-Directeur de l’équipe Monde Anglophone: Politiques et Sociétés (MAPS), Université Paris-Sorbonne, responsable de l’axe Études urbaines de l’équipe.
- Membre du comité de pilotage (Board of Directors), Urban History Association
- Membre du comité de rédaction, Revue Française d’Etudes Américaines
- Membre du comité de rédaction, Critique Internationale
- Membre du comité de rédaction, The Sixties : A Journal of History, Politics, and Culture
- Membre du Groupe de Travail Recherche, Institut des Amériques

Collaborations scientifiques
- Co-organisateur (avec Laurence Gervais, Université Paris Ouest Nanterre), colloque international : « Le droit à la ville dans une ère d’austérité (1973-2014) : perspectives sur le passé, le présent et l’avenir de la démocratie urbaine aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne », Université Paris-Sorbonne / Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 30-31 mai 2014 : http://rttccolloque.blogspot.fr/
- Membre du projet « Les justiciers hors-la-loi : politique comparée du vigilantism » (dirigé par Laurent Gayer), Centre d’études et de recherches internationales (CERI – Sciences Po/UMR 7050)